15/07/2008

Ps.140 Délivre-moi !


 

Psaume 140 - Délivre-moi du méchant !
 
Au chef de musique. Psaume de David.

Pas de circonstance mentionnée, aucun repère historique… Mais les temps ne sont pas à la quiétude ! Des méchants tiennent conseil, et nous lisons ici des perspectives de guerre. Transposée aux temps de la reconstruction du Temple, ces expressions propres à l'expérience de David trouvent ici leur place. Des ennemis s’attaquent aux fidèles et leur tendent des pièges (Esdras 4:6).
 
Ce Psaume est composé de quelques stances courtes, des paroles vives, des cris à Dieu…

1 Éternel ! délivre-moi de l'homme mauvais ; préserve-moi de l'homme violent !
2 Ils méditent le mal dans leur cœur, les jours ils s'assemblent tous pour la guerre,
3 Ils affilent leur langue comme un serpent, il y a du venin d'aspic sous leurs lèvres.   (PAUSE)

"L'homme mauvais", "le venin sous les lèvres" ... Oui, cela se trouve, et se trouve sur le chemin du juste également. Des personnes au verbe haut qui ont l'audace et l'arrogance que confère quelque rôle nanti d'autorité...

4 Éternel ! garde-moi des mains du méchant, préserve-moi de l'homme violent ! Ils méditent de faire trébucher mes pas.
5 Les orgueilleux m'ont caché un piège et des cordes, ils ont étendu un filet le long du chemin, ils m'ont dressé des lacets.   (PAUSE)

"Délivre-moi", "Garde-moi"... Le seul secours est l’Éternel, et le Psalmiste le Lui déclare :

6 J'ai dit à l'Éternel : « Tu es mon Dieu. » Prête l'oreille, ô Éternel, à la voix de mes supplications !
7 L'Éternel, le Seigneur, est la force de mon salut ; tu as couvert ma tête au jour des armes.
8 N'accorde pas, ô Éternel, les souhaits du méchant ; ne fais pas réussir son dessein, ils s'élèveraient.   (PAUSE)

C’est une réelle supplication ! La crainte que le méchant s’enorgueillisse dans le succès de ses œuvres… Souvenons-nous que cela se rencontre en ce monde. Et peut conduire le fidèle au découragement ; lisons cette parole : "Car j'ai porté envie aux arrogants, en voyant la prospérité des méchants" (Psaumes 73:3). Nous pouvons ainsi comprendre que le fidèle parle comme nous le lisons ci-après ! Certes des pensées plus calmes doivent venir, mais que dire lorsque l’on ne voit pas l’issue d’une situation si douloureuse ?

9 Quant à la tête de ceux qui m'environnent,... que le mal de leurs lèvres les couvre,
10 Que des charbons ardents tombent sur eux ! Fais-les tomber dans le feu, dans des eaux profondes, et qu'ils ne se relèvent pas !
11 Que l'homme à mauvaise langue ne soit point établi dans le pays ; l'homme violent, le mal le poussera à sa ruine.

"Qu’il ne soit point établi dans le pays !" Un sujet d’inquiétude qui déborde le fidèle lui-même... Mais après ces cris de douleur viennent l'apaisement de la foi, et l'affirmation de la confiance. Le fidèle revient à d’autres réalités que celles qu’il vit en ce temps, il se souvient des promesses, des paroles de paix et de grâce de l’Éternel… La douleur qu’il ressent cède la place à la confiance, car il regarde à l’Éternel ! Car il sait que les arrogants ne sont pas le tout de l'humanité ! Il sait que le Seigneur veille, et qu'Il regarde au juste, au pauvre, à l'affligé...

12 Je sais que l'Éternel maintiendra la cause de l'affligé, le jugement des pauvres.
13 Certainement, les justes célébreront ton nom, les hommes droits habiteront devant toi.

Il y a un espace de bonheur et de paix pour l'homme, pour le pauvre et pour l'affligé, car le Seigneur veille sur eux, et pour le juste qui se tient devant Lui. Lorsque le Seigneur déclare bienheureux c'est bien pour "ici et maintenant", non pas certes une vie paisible et facile... Mais la force que confère la paix dans l'âme et la conscience du regard de Dieu... Lisons la suite du Psaume évoqué plus haut : "Quand mon cœur s'aigrissait, et que je me tourmentais dans mes reins... Mais je suis toujours avec toi : tu m'as tenu par la main droite ; Tu me conduiras par ton conseil..." (Psaume 73:21-28).

 

ACCEDER
A L'INDEX
 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

12:00 Écrit par Eric dans L5g Psaumes 140 à 145 | Commentaires (0)