22/08/2008

Ps.25 Enseigne-moi !


 

Psaume 25 - Enseigne-moi le chemin
 
De David.

Voici le premier des sept « Psaumes alphabétiques » (Psaumes 25, 34, 37, 111, 112, 119, 145). Celui-ci est composé de vingt deux versets commençant chacun par une lettre différente, dans l’ordre de l’alphabet hébraïque.
 
Le Psalmiste expose à Dieu son propre engagement, le chemin qu’il a pris. Il a mis sa confiance en Dieu et s’attend à être conduit par sa Parole afin de marcher dans un chemin de vérité ! C’est sa prière : "Enseigne-moi tes sentiers !"

1 Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme.
2 Mon Dieu, en toi j'ai mis ma confiance ; que je ne sois pas confus. Que mes ennemis ne triomphent pas de moi.
3 Non, aucun de ceux qui s'attendent à toi ne sera confus ; ceux-là seront confus qui agissent perfidement sans cause.
4 Fais-moi connaître tes voies, ô Seigneur ! Enseigne-moi tes sentiers !
5 Fais-moi marcher dans ta vérité, et enseigne-moi !
6 Car tu es le Dieu de mon salut ; c'est à toi que je m'attends tout le jour.

Mais marcher avec Dieu, c’est marcher dans des voies de pureté… Et qui est capable ou digne par lui-même ? La réponse est non ! Mais le chemin est possible cependant… Le croyant a cette confiance que Dieu appelle dans ce chemin des pécheurs (vers.8), en ayant traité par lui-même la question de la culpabilité, c’est ce que nous avons lu au Psaume de la substitution (Psaume 22).
 
L’Israélite, sous la Loi, des siècles avant la Croix, a tout en main, par les Écritures, pour comprendre la miséricorde. La Croix révélera le fondement en justice de cette bonté de Dieu, en vertu du sacrifice du Christ, mais dès avant la Croix, l’Israélite a conscience de cette miséricorde. C’est ce qu’affirme le Psalmiste : la miséricorde, la bonté, la gratuité….

7 Souviens-toi de ta miséricorde, ô Seigneur, et de ta bonté ; car elles sont de tout temps. Ne te souviens pas des péchés de ma jeunesse ni de mes transgressions ; selon ta gratuité souviens-toi de moi à cause de ta bonté, ô Seigneur.

Les péchés oubliés ! Les prophètes l’affirment (Parmi bien des textes, voyons Michée 7:19 et Ésaïe 1:18). Après cette prière, vient une réflexion, car si le Psaume était chanté, et donc répété, il illustre cependant la réalité d’une prière. Le fidèle est devant Dieu, lui adresse une requête, médite aussi, comme se parlant à soi-même, pour s’adresser à nouveau à Dieu…

8 Le Seigneur est bon et droit ; c'est pourquoi il enseignera le chemin aux pécheurs.
9 Il fera marcher dans le droit chemin les débonnaires, et il enseignera sa voie aux débonnaires.
10 Tous les sentiers du Seigneur sont gratuité et vérité, pour ceux qui gardent son alliance et ses témoignages.

"Ne te souviens pas des péchés de ma jeunesse" avait-il dit ! (vers.7) Le fidèle est pécheur, et le reconnaît pleinement, mais il a pour lui le "Rocher des siècles" (Ésaïe 26:4). Il s’appuie sur Dieu "à cause de son nom", en vertu de qui est Dieu… le Dieu de miséricorde ! (2 Corinthiens 1:3).

11 À cause de ton nom, ô Seigneur ! tu me pardonneras mon iniquité ; car elle est grande.

Et il reprend sa réflexion personnelle, il exprime le fondement de sa confiance en Dieu, et justifie de sa demande d’être conduit dans un chemin de vérité. C'est le désir profond d’une âme qui connaît Dieu.

12 Qui est l'homme qui craint le Seigneur ? Il lui enseignera le chemin qu'il doit choisir.
13 Son âme habitera au milieu du bien, et sa semence possédera la terre.
14 Le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent, pour leur faire connaître son alliance.
15 Mes yeux sont continuellement sur le Seigneur ; car c'est lui qui fera sortir mes pieds du filet.

Revient ensuite le sentiment de sa fragilité, et il parle d’angoisse, et même d’un poids sur sa conscience… Une prière, une supplication, tant son désir de marcher avec Dieu, dans la paix, est grand. Tant aussi il a conscience de ses propres manquements, et des puissances qui l’entravent…

16 Tourne-toi vers moi et use de grâce envers moi, car je suis seul et affligé.
17 Les détresses de mon cœur se sont agrandies ; fais-moi sortir de mes angoisses.
18 Regarde mon affliction et mes peines, et pardonne tous mes péchés.
19 Regarde mes ennemis, car ils sont nombreux, et ils me haïssent d'une haine violente.
20 Garde mon âme, et délivre-moi ; que je ne sois pas confus, car je me suis confié en toi.
21 Que l'intégrité et la droiture me gardent, car je me suis attendu à toi.

Un désir ardent que celui du Psalmiste ! Il est personnel, car il n’est pas d’exercice de conscience qui soit collectif… Mais le Psalmiste n'a pas la pensée qu'il soit seul sur ce chemin. Elie, lui-même s’était trompé quand il pensait être seul… (1 Rois 19:14). Ainsi la prière de ce Psaume s’étend à tout Israël…

22 Ô Dieu ! rachète Israël de toutes ses détresses.

Qu'il faille que Dieu rachète sa créature est une vérité qui court tout au long de la Bible. Elle est déjà évoquée dans le livre de Job : "Et moi, je sais que mon rédempteur est vivant, et que, le dernier, il sera debout sur la terre" (Job 19:25).

 

ACCEDER
A L'INDEX
 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

18:00 Écrit par Eric dans L1e Psaumes 25 à 34 | Commentaires (0)