24/08/2008

Ps.21 Celui qui délivre


 

Psaume 21 - Celui qui délivre
 
Au chef de musique. Psaume de David.

Le chant du psaume précédent (Psaume 20). se poursuit ici. Le Psalmiste, le regard tourné vers le Messie et attendant sa réponse, chante la louange de Dieu dans l’évocation du "roi" annoncé. Le cantique évoque cette réponse de Dieu aux attentes de Celui qui se portera en avant pour le salut du peuple tout entier. Et discerner dans ces paroles l’expression de la confiance de David, celle des hommes de foi en Israël, la confiance dans les délivrances que Dieu devait opérer…

1 Éternel ! le roi se réjouira en ta force, et combien s'égayera-t-il en ton salut !
2 Tu lui as donné le désir de son cœur, et tu ne lui as pas refusé la requête de ses lèvres.   (PAUSE)

"Le désir de son cœur !" Arrêtons-nous sur cette prière du Seigneur : "Père, je veux, quant à ceux que tu m'as donnés, que là où moi je suis, ils y soient aussi avec moi, afin qu'ils voient ma gloire, que tu m'as donnée ; car tu m'as aimé avant la fondation du monde" (Jean 17:24). Le désir profond du Seigneur, ce pourquoi il prit sur lui notre cause, c’est notre bonheur auprès le lui ! Une réalité à méditer !
Le Psalmiste poursuit dans la contemplation du Messie glorifié : "une couronne d’or fin" (Psaume 8:6, Hébreux 2:7), la vie à perpétuité (Apocalypse 1:17), un vêtement de majesté…

3 Car tu l'as prévenu par des bénédictions excellentes ; tu as mis sur sa tête une couronne d'or fin.
4 Il t'a demandé la vie : tu la lui as donnée, - une longueur de jours pour toujours et à perpétuité !
5 Sa gloire est grande dans ta délivrance ; tu l'as revêtu de majesté et de magnificence.
6 Car tu l'as mis pour bénédictions à toujours ; tu l'as rempli de joie par ta face.
7 Car le roi se confie en l'Éternel, et, par la bonté du Très-haut, il ne sera pas ébranlé.

Il ne sera pas ébranlé ! Il est venu accomplir sa mort (Luc 9:31), il ne l’a pas subie… Et il a vaincu (Apocalypse 5:5)… Le sceptre ne sera pas retiré de sa main  (Hébreux 1:8-9, Psaume 45:6-7). Ainsi le Psalmiste poursuit :

8 Ta main trouvera tous tes ennemis, ta droite trouvera ceux qui te haïssent.
9 Tu les rendras comme un four de feu, au temps de ta présence ; l'Éternel, dans sa colère, les engloutira, et le feu les dévorera.
10 Tu feras périr leur fruit de dessus la terre, et leur semence d'entre les fils des hommes.
11 Car ils ont essayé de faire venir du mal sur toi, et ont médité des desseins qu'ils n'ont pu mettre à exécution.
12 Car tu leur feras tourner le dos, quand tu ajusteras la corde de ton arc contre leurs faces.
13 Sois exalté, ô Éternel, dans ta force ! Nous chanterons, et nous célébrerons ta puissance.

Dans l’anticipation de la délivrance, la louange déborde, … C’est la joie de l’espérance qui est placée devant nous. Celle qu'évoque la fête des Tabernacles, Succot, qui se termine dans la joie : "tu ne sera que joyeux" (Deutéronome 16:13-15). Cette joie n'est pas l’aspiration à une certaine paix, à un peu de quiétude, mais l’assurance d'une entrée forte et joyeuse dans la félicité de Dieu… C'est ce que réalisaient Esdras et Néhémie, lorsque la Bible fut lue publiquement à l'occasion du Nouvel An, à la fête du Shofar qui devait conduire à Yom Kippour et enfin aux huit journée de la fête de Succot. Et il fut dit au peuple : "La joie de l'Éternel est votre force" (Néhémie 8:10).

 

ACCEDER
A L'INDEX
 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

06:00 Écrit par Eric dans L1c Psaumes 16 à 21 | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.