16/08/2008

Ps.45 Celui qui sauvera


 

Psaume 45 - Celui qui sauvera
 
Au chef de musique. Sur Shoshannim.
Des fils de Coré. Instruction.
Un cantique du bien-aimé.

Une suscription tout à fait particulière pour un Psaume d’une très grande élévation ! Le fruit d’une réflexion personnelle qui conduit le Psalmiste à parler en prophète, car il s’y trouve une vision exceptionnelle de Celui qui règnera, le Messie d’Israël. Il s’exprime au singulier, mais est chanté "sur Shoshannim", sur le mode musical nommé "les lis" ! Que penser de ce mode ? Il est inconnu, mais son sens nous est familier, représentant les rachetés autour du berger : "Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui, qui paît parmi les lis" (Cantique 2:16). Un cantique du Bien-aimé, évoquant les liens qu'Il établit avec les siens…

1 Mon cœur bouillonne d'une bonne parole ; je dis ce que j'ai composé au sujet du roi ; ma langue est le style d'un écrivain habile.

Des paroles "composées". Non pas l’expression de sentiments seulement, mais le fruit de sa méditation. Le Psalmiste, dans l’affliction, nourri de paroles d’espérance, des enseignements des prophètes d’Israël, a médité sur le Roi, le Messie, dont l'annonce occupait vivement les exilés à Babylone. Pensons aux paroles des prophètes qu’ils lurent et relurent : paroles du prophète Ésaïe, lettres adressées par Jérémie, ou enseignements d’Ezéchiel exilé parmi eux, et encore les appels à sortir de Babylone que nous lisons en fin du Livre d'Ésaïe… Le Psalmiste proclame sa joie dans la pensée que viendra un Roi, digne fils de David, qui apportera la paix, qui jugera avec justice…

2 Tu es plus beau que les fils des hommes ; la grâce est répandue sur tes lèvres : c'est pourquoi Dieu t'a béni à toujours.
3 Ceins ton épée sur ton côté, homme vaillant, dans ta majesté et ta magnificence ;
4 Et, prospérant dans ta magnificence, mène en avant ton char, à cause de la vérité et de la débonnaireté et de la justice ; et ta droite t'enseignera des choses terribles.
5 Tes flèches sont aiguës, - les peuples tomberont sous toi, - dans le cœur des ennemis du roi.

Nous ne pouvons qu’être attentifs à ces diverses expressions. Tout ici exprime l’attente de l’avènement du Roi, l’attente de sa victoire… et cela en affirmant qu’il EST. "Tu ES plus beau…" Comment un homme à cette époque pouvait-il parler ainsi, s’il n’était enseigné de Dieu ? "La grâce répandue sur tes lèvres…" Comme il sera dit plus tard de Jésus : "Et tous lui rendaient témoignage, et s'étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche" (Luc 4:22). Soulignons les caractères que le Psalmiste discerne en parlant de Celui qui devait venir : "débonnaireté, justice… Les caractères de Celui qui est appelé à régner ! Alors il paraîtra comme étant Dieu lui-même, comme il sera écrit…

6 Ton trône, ô Dieu, est pour toujours et à perpétuité ; c'est un sceptre de droiture que le sceptre de ton règne.
7 Tu as aimé la justice, et tu as haï la méchanceté ; c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a oint d'une huile de joie au-dessus de tes compagnons. [Hébreux 1:8-9]

Ceci est un écho direct de ce qui nous avons lu plus haut (Psaume 40) où il est parlé de ses souffrances pour tous ! Relisons en particulier les versets 9 et 10. Et il peut parler des "compagnons" du Roi, de ceux qui marchent avec Lui (Voyons aussi Hébreux 3:14). Il faut revenir et revenir encore sur de telles paroles !
 
La suite du Psaume nous fait rentrer dans ces expressions qui évoquent les "Noces de l’Agneau" (Apocalypse 19:7). Souvenons-nous de cette image récurrente dans les Écritures, celles de l’union de Dieu avec les siens, vus comme une épouse. Nous trouvons cette analogie élevée sous les accents les plus poétiques… Mais avant tout, nous trouvons l'époux, le Roi.

8 Tous tes vêtements sont myrrhe, aloès, et casse, quand tu sors des palais d'ivoire d'où ils t'ont réjoui.

"Myrrhe, aloés, casse." Des parfums qui expriment ce qu’exhale son amour pour nous, cet amour infini l’ayant conduit à être homme de douleurs (Ésaïe 53:3). La myrrhe, expression de souffrances profondes, cette sève qui s’écoule de l’arbre blessé. L’aloès dont l’odeur est âcre, âcre comme la mort. La casse, expression de sa gloire, "le roi dans sa beauté" (Ésaïe 33:17).

9 Des filles de rois ont été parmi tes dames d'honneur ; la reine est à ta droite, parée d'or d'Ophir.
10 Écoute, fille ! et vois, et incline ton oreille ; et oublie ton peuple et la maison de ton père ;
11 Et le roi désirera ta beauté, car il est ton seigneur : adore-le.

La reine est parée de gloire, comme nous lisons au livre de l'Apocalypse (Apoc.19:7-8). Bien au-delà d’une délivrance, le Psalmiste se réjouit d’une joie qui dépasse les privilèges perdus, une alliance qui sublime les alliances que l'homme a lui-même rompues…

12 Et avec une offrande, la fille de Tyr, les plus riches du peuple rechercheront ta faveur.
13 La fille du roi est tout gloire, dans l'intérieur du palais ; son vêtement est de broderies d'or.
14 Elle sera amenée au roi en vêtements de brocart ; des vierges qui la suivent, ses compagnes, te seront amenées ;
15 Elles te seront amenées avec joie et allégresse, elles entreront dans le palais du roi.
16 Au lieu de tes pères, tu auras tes fils ; tu les établiras pour princes dans tout le pays.

Le monde sera tourné vers Celui qui apportera la paix sur la terre, qui présidera à ce règne dont les apôtres parlèrent le jour même de la Pentecôte, ce jour où l’Esprit de Dieu leur conféra la puissance d’adresser ce message ! Ils parleront du "rétablissement de toutes choses" (Actes 3:19-26).

17 Je rappellerai ton nom dans toutes les générations ; c'est pourquoi les peuples te célébreront à toujours et à perpétuité.

Et ce rétablissement dépasse tout ce qui fut jamais connu dans l'histoire des hommes : Le Roi sera recherché par tous les peuples de la terre. C’est au Messie d’Israël qu’il est dit : "C'est peu de chose que tu me sois serviteur pour rétablir les tribus de Jacob et pour ramener les préservés d'Israël ; je te donnerai aussi pour être une lumière des nations, pour être mon salut jusqu'au bout de la terre. Ainsi dit l'Éternel, le rédempteur d'Israël, son Saint, à celui que l'homme méprise, à celui que la nation abhorre, au serviteur de ceux qui dominent : Des rois verront, et se lèveront, - des princes, et ils se prosterneront, à cause de l'Éternel qui est fidèle, du Saint d'Israël qui te choisira" (Ésaïe 49:6-7). Aux temps du règne messianique, tous les peuples célébreront le Messie !
 
Cette louange personnelle, d'une sublime élévation, introduit directement le Psaume suivant (Psaume 46).

 

ACCEDER
A L'INDEX
 
 
 
Cette lecture est extraite du site : "Que dit l"Evangile ?" Des pages de la Loi, des Psaumes et des Prophètes. Des lectures de l'ensemble du Nouveau Testament.
ACCEDER
AU SITE

 
 

06:00 Écrit par Eric dans L2a Psaumes 42 à 49 | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.